TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE

TABLE DES MATIERES

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les produits issus de l’agriculture biologique sont considérés comme plus bénéfiques ?
Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l’estampille « bio » rend un produit fantaisiste et sophistiqué ?
Voulez-vous savoir pourquoi le mode de vie biologique est devenu une tendance ?
Plongeons dans le monde de l’agriculture naturelle.

1.0 INTRODUCTION

De nombreuses célébrités ont adopté un mode de vie biologique, ce qui a entraîné un boom des produits naturels. Vous savez ce que l’on dit : « les célébrités font et nous copions ».
Mais il doit bien y avoir une raison pour que toutes les célébrités s’intéressent aujourd’hui à l’intégration de l’agriculture biotique dans leur vie quotidienne.
Qu’il s’agisse des bienfaits pour la santé, de la sécurité alimentaire ou des dérivés cosmétiques, nous avons simplifié tous les secrets pour vous.
Fait amusant, les Japonais ont l’espérance de vie la plus longue, puisqu’ils peuvent fêter leur anniversaire à partir de 116 ans.
La génération japonaise la plus âgée a associé sa longévité à son mode de vie naturel et sans produits chimiques.
Mais tout d’abord, Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

Agriculture Bio Maroc Organic

2.0 QU’EST CE QUE L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE ?

Le terme « biologique » fait référence à tout ce qui est dérivé de la matière vivante naturelle.
L’agriculture consiste à cultiver le sol pour obtenir des récoltes destinées à l’alimentation et à d’autres produits utiles.
Par conséquent, l’agriculture biologique est la production d’aliments, de cultures et de produits à l’aide de méthodes naturelles exemptes de composants artificiels tels que les engrais synthétiques, les pesticides, les OGM et bien d’autres encore.
La culture naturelle dépend de la gouvernance de l’écosystème pour éliminer l’utilisation de tout élément fabriqué par l’homme. Mère nature nous a tout simplement fourni le meilleur système pour cultiver et faire pousser des produits plus sains et plus bénéfiques, et voici pourquoi nous devrions en profiter pleinement. Commençons par examiner les différences entre les produits naturels et artificiels

Biologique Maroc Organic

Produits biologiques et produits non biologiques

Cultivé avec des engrais biotiques tels que le compost

Cultivé avec des engrais industriels contenant des produits chimiques et des composants synthétiques.

et du fumier (qui aurait cru que les excréments d’animaux seraient si utiles!).

Les ravageurs sont contrôlés à l’aide de pulvérisations de pesticides d’origine biologique ou en laissant simplement les insectes et les oiseaux s’exprimer.                                                                    

Les mauvaises herbes sont contrôlées par la rotation des cultures, l’application d’herbicides artificiels sur les terres, le paillage, le désherbage manuel ou l’utilisation de pesticides.

Les herbicides artificiels sont appliqués sur la terre, le paillage, le désherbage manuel ou l’utilisation d’herbicides sans produits chimiques pour éliminer les mauvaises herbes.

Les produits d’origine animale proviennent d’animaux nourris avec des hormones de croissance.

Le bétail est nourri avec des aliments sans hormones et sans OGM. pour une croissance accélérée.

Les maladies du bétail sont évitées grâce à des régimes alimentaires sains et à l’utilisation d’aliments génétiquement modifiés, en déplaçant les animaux d’une portion de pâturage à une autre.

Les maladies sont combattues par des antibiotiques et certains médicaments industriels, ainsi que par la mise en place d’un système d’élevage en rotation.

Les animaux d’élevage doivent avoir la possibilité d’aller à l’extérieur et de prendre des médicaments.

Les animaux d’élevage doivent avoir accès à l’extérieur et sont libres d’errer.

Le bétail peut ne pas avoir accès à l’extérieur.

 Les animaux d’élevage doivent avoir accès à l’extérieur et sont libres d’errer.Le bétail peut ne pas avoir accès à l’extérieur.

2.1 AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE L’AGRICULTURE NATURELLE

La question de savoir si l’agriculture biotique présente réellement plus d’avantages que d’inconvénients fait l’objet de débats. Comme nous le savons maintenant, l’agriculture biologique se concentre sur la culture et l’élevage de produits dans une matière organique. Examinons à présent les avantages et les inconvénients de la culture naturelle des aliments et des produits.
Avantages
– Elle est plus durable et plus respectueuse de l’environnement
– Elle contient des valeurs nutritionnelles plus élevées.
– Elle élimine l’utilisation de composants synthétiques, ce qui rend l’environnement plus sûr pour la faune et la flore locales.
– Elle nécessite et utilise moins d’énergie
– Les déchets naturels peuvent être compostés et réutilisés.
– Limite l’exposition des consommateurs aux composants synthétiques potentiellement nocifs.
– Diminue la pollution possible des eaux souterraines
– Élimine les conséquences de l’utilisation d’organismes génétiquement modifiés.
– Généralement meilleur pour le climat
– Diminue la pollution des sols
Inconvénients
– Les aliments et les produits peuvent être plus chers
– Il est plus difficile de lutter contre les parasites
– Le coût de la certification est plus élevé
– Cela peut prendre plus de temps
– L’utilisation de fumier animal peut entraîner des odeurs désagréables.
– Les normes réglementaires peuvent être difficiles à respecter.

À plus grande échelle, si l’on compare l’agriculture artificielle à l’agriculture naturelle, les avantages l’emportent sur les inconvénients. Les avantages l’emportent sur les inconvénients. Vous vous demandez peut-être pourquoi l’agriculture sans produits chimiques est plus respectueuse de l’environnement ? Tout simplement parce que la culture biologique entraîne une plus grande séquestration du carbone, c’est-à-dire la capture et le stockage de l’excès de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. 

Pourquoi le piégeage du carbone est-il bon pour l’environnement ? Elle réduit le changement climatique. Un changement du climat de la terre présente de nombreux risques pour les terres agricoles, l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Les températures élevées ont augmenté la probabilité de sécheresses, de tempêtes et de vagues de chaleur, autant de facteurs qui rendent plus difficile l’élevage de bétail et, plus important encore, la culture de produits agricoles. Le dioxyde de carbone étant un gaz à effet de serre, il est très important de contrôler son niveau dans l’atmosphère afin de réduire son impact sur le changement climatique.

 
L’agronomie biologique améliore considérablement les niveaux de santé du sol, de l’eau, de l’environnement et de l’homme. Le sol est la base de toute culture, c’est pourquoi le soutien et l’entretien du sol est l’aspect le plus important de l’agriculture afin d’obtenir un sol fertile et sain. Un sol sain peut résister à des facteurs de risque externes tels que la sécheresse et fournit en outre des niveaux plus élevés d’éléments nutritifs (azote, potassium, calcium et bien d’autres) pour la croissance des cultures. Les services de conservation des ressources naturelles (NRCS) ont dressé une liste de quatre lignes directrices et principes qui permettent à un sol de rester sain pour l’agriculture et les cultures :
• Promouvoir et maximiser la biodiversité
• Minimiser les perturbations externes et internes
• Maintenir le sol couvert
• Retenir les racines vivantes

Le fait de maintenir le sol en bonne santé lui confère une bonne structure qui lui permet de préserver les cultures en cas de fortes pluies, d’érosion, de ruissellement et de périodes de sécheresse. En outre, cela permet de réduire les besoins en eau d’irrigation. Bien que la demande d’aliments et de produits biotiques soit aujourd’hui plus élevée qu’auparavant, le principal facteur qui pousse la population à opter pour des produits non biologiques est leur prix élevé. Pour qu’un produit soit respectueux de l’environnement, il faut consacrer plus de travail et d’efforts à la culture, à la production et à la fabrication en utilisant des composants uniquement constitués de matières organiques.

 D’autre part, de grandes quantités de produits, de cultures et d’aliments non biologiques peuvent être produites plus rapidement et plus facilement grâce à l’utilisation de modifications génétiques et moléculaires permettant le croisement de cultures. Cela permet de produire de plus grandes quantités de nourriture et de produits de manière beaucoup plus rapide et rentable pour la population.

3.0 MÉTHODES D’AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Que vous soyez agriculteur ou agricultrice, ou que vous vous intéressiez à l’alimentation et aux produits biologiques, il existe des conseils pratiques et techniques que tout le monde devrait connaître. Il existe des conseils pratiques et techniques que tout le monde devrait connaître. Ces idées, qui vont des méthodes mécaniques aux méthodes environnementales externes, permettent d’obtenir une culture biologique plus réussie, et nous les avons toutes démêlées pour vous.

Méthode1 Maroc Organic
Méthode2 Maroc Organic
Méthode3 Maroc Organic
–> Rotation des cultures : Cette méthode est un moyen intelligent d’apporter au sol de nombreuses quantités de nutriments. Les agriculteurs ne doivent pas cultiver continuellement la même plante sur le même terrain, mais plutôt pratiquer la rotation en cultivant différents types de plantes sur le même terrain. Cela permet aux cultures d’apporter leurs propres nutriments au sol, le rendant fertile et sain pour la culture suivante. Cela élimine le risque éventuel d’épuisement des nutriments. La rotation des cultures fonctionne de la même manière que le système de santé humain, c’est-à-dire que nous devons adopter un régime alimentaire équilibré composé de plusieurs classes et types d’aliments différents afin d’obtenir tous les nutriments dont notre corps a besoin pour fonctionner, chaque nutriment ayant son rôle à jouer et contribuant à notre bien-être général. De même, le sol est l’équivalent du corps humain et les cultures sont les aliments dont le sol a besoin pour se réapprovisionner en de nombreuses variétés de nutriments. Ces nutriments contribuent tous à maintenir notre sol en bonne santé, en bonne forme et fertile pour la culture. Simultanément, ils réduisent la pression exercée par les insectes et les mauvaises herbes et contribuent à éviter l’érosion du sol. –> Gestion des mauvaises herbes : les mauvaises herbes, également connues sous le nom derbies sauvages, sont un ensemble de plantes indésirables qui poussent en même temps que les cultures agricoles, ce qui entraîne une concurrence pour les nutriments, l’eau et la lumière du soleil. Les mauvaises herbes peuvent réduire considérablement le rendement des cultures. L’objectif de cette méthode est donc de réduire la croissance de ces plantes indésirables plutôt que de les éradiquer. L’avantage est que les agriculteurs peuvent utiliser n’importe laquelle de ces trois options pour lutter contre les mauvaises herbes :• Le désherbage manuel consiste pour l’agriculteur à enlever lui-même les mauvaises herbes à l’aide d’outils et d’appareils agricoles. Cette méthode est surtout efficace pour les mauvaises herbes de petite taille.• Le désherbage mécanique : dans cette méthode, des résidus végétaux ou des films plastiques sont utilisés à la surface du sol pour empêcher la croissance et la propagation des plantes indésirables.• Le contrôle thermique a été utilisé dans les années 1940 et 1950, avant l’invention des pesticides artificiels. Un lance-flammes motorisé est utilisé pour se débarrasser des mauvaises herbes dans les cultures qui sont idéalement disposées en larges rangées.• Diversité des cultures : Vous avez peut-être entendu parler du terme « polyculture », qui est aujourd’hui à la mode. Il s’agit de la pratique consistant à cultiver simultanément de nombreuses variétés de plantes afin de répondre à la demande croissante de l’offre mondiale. Autrefois, les agriculteurs pratiquaient une méthode plus traditionnelle connue sous le nom de « monoculture », qui consistait à ne cultiver qu’un seul type de plantes dans la même zone pour obtenir des produits biologiques.• Gestion des sols : Le sol est le fondement même de l’agriculture biologique. Le sol s’épuise et perd de sa qualité, car les nutriments diminuent après chaque culture, c’est pourquoi nous devons contribuer à le reconstituer et à le rendre à nouveau fertile. Les bactéries contenues dans les excréments d’animaux ou le fumier contribuent à la reconstitution des nutriments. De même, l’ajout d’engrais naturels tels que le compost et le lombricompost favorise la croissance et la richesse du sol. Qu’est-ce que le lombricompostage ? Le lombricompost est un sous-produit organique issu du processus de décomposition de nombreuses espèces de vermisseaux. Ce produit est riche en éléments nutritifs pour l’amendement du sol. Le processus d’application d’un lombricompost au sol à des fins d’amendement nutritionnel est donc appelé lombricompostage. Il s’agit d’une technique importante dans l’agriculture biologique. • Lutte biologique contre les parasites : Les terres agricoles abritent de nombreux organismes dont certains contribuent à la croissance des cultures tandis que d’autres en perturbent le rendement. Les agriculteurs peuvent donc utiliser des pesticides et des herbicides naturels pour lutter contre les parasites perturbateurs. Parmi les pesticides biologiques les plus courants, on peut citer• L’huile de feuille de neem utilisée dans un mélange de savon liquide et d’eau chaude. Il s’agit d’un spray non toxique qui peut être utilisé pour éloigner les insectes de vos plantes. Il est connu pour être efficace pendant 22 jours.• L’huile d’eucalyptus appliquée sur les plantes aide à lutter biologiquement contre les parasites.• Les infusions de fleurs de chrysanthème contiennent un puissant composant végétal, le pyrèthre. Ce composant annihile le système parasitaire et finit par le détruire.• Le spray salé est fabriqué simplement à partir de sel et d’eau. Il aide à lutter contre les parasites et améliore également l’absorption par les plantes de nutriments importants tels que le magnésium, le phosphore et le soufre.• Le spray à l’oignon et à l’ail éloigne les parasites en raison de sa forte odeur.Grâce à ces nombreuses méthodes et techniques qui permettent de simplifier la culture biologique, de nombreuses personnes peuvent désormais cultiver leurs propres récoltes, fruits et légumes dans leur jardin. En cultivant votre propre jardin biologique, vous contribuez à la réduction des gaz à effet de serre toxiques dans l’atmosphère terrestre. La pratique de l’agriculture naturelle est extrêmement bénéfique pour l’économie et la société dans son ensemble. Sans oublier que vous êtes également sur la voie de la réussite grâce à un mode de vie plus sain. Vous pouvez maintenant faire du jardinage biologique un passe-temps amusant dans votre vie. Il peut s’agir d’une activité amusante pratiquée en famille, avec des amis ou en grand groupe. Mais d’abord, comment cultiver des aliments biologiques dans votre jardin ? Il s’agit d’une procédure simple, nous allons vous aider.

3.1 COMMENT PRODUIRE DES ALIMENTS BIOLOGIQUES EN 6 ÉTAPES

Voici 6 étapes simples et faciles à suivre pour cultiver des produits biologiques dans votre jardin

1. Commencez par un plan : Élaborez un plan d’action en tenant compte de votre budget, du type de culture idéal et des ustensiles dans lesquels investir.

 
2. Notez quand la température du sol est idéale pour la germination : Les graines plantées réagissent à la température du sol. Certaines graines ont besoin d’une température plus chaude, d’autres d’une température plus fraîche. Par exemple, le maïs germe mieux à des températures de l’ordre du ver, toute température inférieure à 10°C entraînera un échec de la germination du maïs.

 
3. Mettre en œuvre des méthodes d’agriculture biologique : L’ajout de fumier et d’engrais naturels fournit des nutriments supplémentaires à vos plantes. Des cultures de couverture peuvent être utilisées pour aider à éliminer l’érosion du sol et la croissance des mauvaises herbes.

 
4. Introduire un écosystème équilibré : Certains insectes peuvent contribuer à la croissance des plantes, mais ils peuvent aussi les protéger contre d’autres insectes potentiellement nuisibles. L’objectif est d’avoir un écosystème parfaitement équilibré.

 
5. Faites tourner vos cultures : Une fois la culture récoltée, il est conseillé de faire une rotation avec une autre culture de votre choix pour aider à équilibrer et conserver la composition des nutriments du sol avant la prochaine saison de plantation.

 
6. Soyez conscient des exigences de la « certification biologique » : Pour être certifié en agriculture biologique, il faut suivre quelques directives qui prouvent que les produits sont exempts d’éléments chimiques, artificiels et synthétiques.

Six Étapes Cultiver Maroc Organic

4.0 Compléments alimentaires et de santé

Suite à la récente tendance à la hausse de l’agriculture biologique, 2018 a été une nouvelle année record pour l’augmentation mondiale de la demande et de l’offre de produits biologiques. L’Inde reste le plus grand producteur de produits biologiques, suivie de l’Ouganda et de l’Éthiopie. Des pays comme le Maroc ont connu une augmentation exponentielle de la demande, de l’offre et de la consommation de produits biologiques. Le Maroc est toutefois très actif dans la production de plantes médicinales et d’huiles essentielles biologiques. Nous vous expliquons ici tous les avantages d’un mode de vie biologique pour la santé. Nous nous sommes tous posé la question suivante lorsque nous faisions nos courses : dois-je opter pour des produits biologiques ? Voici pourquoi vous devriez adopter un mode de vie biologique

Complement Alimentaire Maroc Organic

Quels sont les effets des compléments alimentaires biologiques sur la santé ?

1. La meilleure façon de s’assurer que l’organisme reçoit tous les nutriments dont il a besoin est d’adopter un mode de vie sain en suivant en permanence un régime alimentaire équilibré. Une alimentation équilibrée est essentielle, mais notre corps a parfois besoin d’un supplément de nutriments et d’éléments essentiels pour reconstituer les cellules de notre corps et maintenir les fonctions corporelles au mieux de leurs capacités.
Aujourd’hui, avec l’augmentation des produits alimentaires transformés, on peut manquer de tous les minéraux et composants essentiels dont l’organisme a besoin, en raison de leur faible teneur en éléments nutritifs. C’est à ce moment-là que la prise de compléments alimentaires biologiques peut s’avérer utile. Comme vous pouvez l’imaginer, chaque type de vitamine et de minéral a sa propre fonction, son propre but et ses propres avantages.
Ces fonctions peuvent aller de la croissance osseuse à la solidité des cheveux, en passant par la vue et bien d’autres choses encore, d’où l’importance de veiller à ce qu’un régime alimentaire équilibré soit accompagné de compléments alimentaires. Voici 5 façons dont les compléments alimentaires biologiques vous seront bénéfiques :

2. Ils contiennent des antioxydants supplémentaires : Des études ont prouvé que la culture naturelle de plantes telles que les carottes, les fraises et les myrtilles leur permet d’avoir une teneur en antioxydants nettement supérieure à celle des plantes cultivées chimiquement.
En effet, les plantes naturelles luttent contre les parasites et les maladies sans l’aide d’un élément synthétique, ce qui leur permet de développer une forte immunité pour se protéger. Les compléments alimentaires biologiques sont dérivés de ces produits cultivés naturellement. À quoi sert un antioxydant ? Autrement appelé « piégeur de radicaux libres », un antioxydant est une substance qui protège nos cellules des dommages causés par les radicaux libres. Les radicaux libres sont des éléments instables produits par les fonctions corporelles telles que la décomposition et la digestion des aliments.


Si l’organisme n’élimine pas efficacement ces radicaux, un stress oxydatif est inévitable. Celui-ci nuit aux cellules de l’organisme et peut être à l’origine d’un large éventail de maladies telles que les maladies respiratoires, les maladies cardiaques, le cancer et les accidents vasculaires cérébraux. Les facteurs qui influencent la production accrue de radicaux libres peuvent être internes ou externes, par exemple le tabagisme et l’exposition aux rayons UV.

Les antioxydants neutralisent l’effet des radicaux libres sur nos cellules et nos tissus, ce qui limite le risque de maladies. Voici quelques exemples d’antioxydants : la vitamine A, la vitamine C, la vitamine E . Chaque antioxydant a une fonction différente, d’où l’importance d’assurer un équilibre en prenant des suppléments naturels. Les aliments qui contiennent des niveaux élevés d’antioxydants sont connus sous le nom de super-aliments.

3.Plus nutritifs : les compléments remplacent tous les nutriments que vous n’avez peut-être pas trouvés dans vos repas quotidiens. Le fait qu’ils soient cultivés dans un sol sain et nourrissant garantit que les compléments contiennent tous les éléments nécessaires. L’absorption des nutriments est également facilitée, car l’organisme peut absorber les vitamines naturelles beaucoup plus facilement et efficacement que la forme synthétique des vitamines.

4 .Exempts de produits chimiques toxiques : Un grand nombre de pesticides et d’herbicides artificiels utilisés dans l’agriculture inorganique sont cancérigènes et nocifs pour les tissus de l’organisme. C’est pourquoi nous devons faire un effort conscient dans nos choix alimentaires pour réduire les risques de ces maladies mortelles. La prise de compléments alimentaires biologiques garantit un mode de vie exempt de produits chimiques et réduit les risques d’exposition à de nombreuses substances nocives et toxiques.

5. Soutien du système immunitaire : Ces compléments peuvent être considérés comme des éléments qui aident à stimuler et à renforcer le système immunitaire. Une immunité forte permet à l’organisme de combattre les substances étrangères indésirables afin d’éviter de tomber malade.

6.Améliore l’apparence : Une peau claire, des cheveux volumineux, des cils brillants, des ongles solides, et j’en passe. Si l’une de ces caractéristiques est quelque chose que vous aimeriez posséder, alors les compléments alimentaires biologiques pour la santé bucco-dentaire devraient être vos meilleurs amis.

Complement Maroc Organic
Complement Maroc Organic

Pourquoi certaines personnes ont-elles plus besoin de compléments de santé naturels que d’autres ?
Or, certaines personnes ont plus besoin de ces stimulants oraux que d’autres. C’est le cas, par exemple, des femmes enceintes ou des femmes qui essaient activement de concevoir un enfant. Les futures mères devraient consommer environ 400 microgrammes de folate par jour. L’acide folique est un type de vitamine B qui est essentiel à la production du matériel génétique du bébé, tel que l’ADN.
La consommation régulière de suppléments vitaminiques oraux et d’aliments sains riches en vitamines B est donc un moyen d’éviter les malformations génétiques à la naissance. Les personnes âgées sont un autre exemple de groupe de personnes qui ont plus besoin de suppléments oraux que d’autres.

Malheureusement, avec l’âge, la santé commence à décliner. Il est donc crucial de prendre les mesures supplémentaires nécessaires pour vivre une vie sans complication en vieillissant. Les personnes âgées ont besoin de certaines vitamines et de certains minéraux plus que les jeunes. Le calcium et la vitamine D sont importants pour maintenir la solidité des os et la régénération des tissus osseux. Les personnes âgées doivent prendre quotidiennement des compléments de santé naturels pour éviter certaines maladies telles que l’ostéoporose, également connue sous le nom d' »os poreux ».

Une telle maladie augmente les risques de fractures osseuses inattendues et bien plus encore. Enfin, un groupe de personnes qui a besoin de suppléments est celui des personnes qui ont un régime alimentaire restreint, comme les végétaliens. Comme ils ne peuvent pas manger certains aliments, les nutriments essentiels et les composants minéraux manquent dans leur régime. Il est possible de remédier à cette situation en prenant quotidiennement des compléments alimentaires biologiques.

4.1 22 DÉRIVÉS DE PLANTES MÉDICINALES

Les fleurs médicinales poussent naturellement tout autour de nous, ce qui a pour effet de tempérer les bienfaits curatifs de ces plantes. Il est donc essentiel de laisser les plantes médicinales pousser naturellement et dans un environnement biotique. Rien qu’aux États-Unis, 118 des 150 médicaments prescrits sont dérivés de sources naturelles. Dans les années 1960, un enfant souffrant de leucémie n’avait que 10 % de chances de rémission, alors qu’aujourd’hui, le taux de rémission est passé à 95 % grâce à des médicaments dérivés d’une plante sauvage indigène de Madagascar, la « pervenche rose ». Une grande partie de la population d’Asie du Sud n’a pas accès aux médicaments pharmaceutiques modernes et dépend uniquement des espèces de plantes médicinales indigènes. Aujourd’hui, notre capacité à utiliser les ressources en plantes sauvages dépend de nombreux facteurs. La stabilité des approvisionnements alimentaires et des cultures est constamment menacée par les ravageurs, le changement climatique, les maladies et bien d’autres choses encore. Nous devons donc mettre en place un système permettant de contrôler ces facteurs sans artifices ni produits synthétiques, car cela permet de produire des plantes sauvages hautement médicinales. Nous, les humains, avons tendance à devenir fous dès que nous faisons une découverte. Les plantes sauvages ont fait l’objet d’une attention considérable ces derniers temps, ce qui a entraîné une surexploitation et un risque d’extinction pour certaines espèces de plantes médicinales. Selon l’Union mondiale pour la nature (UICN), plus de 15 000 espèces de plantes sauvages sont aujourd’hui menacées d’extinction en raison de la surexploitation. Parmi les espèces disparues, citons l’orme rouge (Ulmus rubra), originaire d’Amérique du Nord et utilisé pour calmer la toux, les irritations cutanées et les affections gastro-intestinales. Une autre espèce menacée d’extinction est l’if de Chine (Taxus species), utilisé pour produire un médicament anticancéreux populaire et efficace, le taxol. Au rythme actuel, les experts en plantes sauvages estiment que la Terre perd au moins un médicament majeur potentiel tous les deux ans.
22 exemples de dérivés naturels de plantes médicinales
Derivee Plante Maroc Organic
Drivee Maroc Organic

MÉDICAMENT

Usage médical

 Origine

 Source naturelle

Aspirine

Diminue le risque de crise cardiaque, soigne les problèmes de circulation sanguine, utilisée comme analgésique.

Europe

Saule “Salix species”

Digitalis

Utilisée pour traiter l’insuffisance cardiaque.

Europe

Digitale pourpre (Digitalis purpurea)

Codeine

Supprime la toux et est utilisé comme analgésique

Europe du Sud-Est et Asie occidentale

Pavot à opium (Papaver somniferum)

Hoodia

Utilisé pour la perte de poids

Afrique du Sud

Hoodia « Hoodia gordonii » (plante)

Pénicilline

Guérit les infections bactériennes

Répandue dans le monde enti

Espèce de champignon Penicilium

Tubocurarine

Relaxation musculaire pour la chirurgie

Amérique du Sud

Vigne curarine ‘Chondrodendron tomentosun’

Taxol

Traitement du cancer

Amérique du Nord et Asie

Espèces de Taxus

Scorpolamine

Utilisé comme sédatif

Amérique

Espèce Datura et Solananceae

Aloès

Traitement des brûlures Et des blessures

Afrique du Sud et péninsule arabique

Espèces d’aloès

Camphre

Soulagement des douleurs rhumatismales

Asia

Camphrier

Irinotecan

Traitement du cancer

China

Xi shu tree ‘Camptotheca acuminata

 

Médicament

Usage médical

Origine

Source naturelle

Quinine

Soulagement du paludisme et des maladies cardiaques

Amérique du Sud

Espèce Cinchoma

Acide shikimique

Traitement des maladies virales telles que la grippe

Asia

Anise étoilé

Topotécan

Traitement du cancer du poumon et de l’ovaire

China

Arbre Xi shu ‘Camptotheca acuminata’

Pilocarpine

Traitement du glaucome

Bassin amazonien

Plante Jaborandi ‘Pilocarpus species’

Acide gamma-linolénique

Lésions nerveuses et traitement de l’eczéma

Amérique du Nord

Onagre ‘Oenothera biennis’

Racine sanguin

Traitement des cancers et des troubles de la peau

Sud-est des États-Unis

Bloodroot ‘Sanduinaria’

Pervenche de Madagasca

Utilisée pour la maladie de Hodgkin et la leucémie

Madagascar

Pervenche de Madagascar ‘Cathsranthus roseus’

Tazopsin

Contre la malaria

Madagascar

Écorce de Strychnopsis thouarsi

Pseudoéphédrin

Pour le traitement de la décongestion nasale, de la bronchodilatation et des allergie

China

Arbuste Ma huang ‘Ephedra sinica

Colchicin

Guérison de la goutte

Eurasia

Crocus d’automne ‘Colchicum autumnale’

Arbuste club du diable

Diabète et traitement de la tuberculose

Ouest de l’Amérique du Nord

Oplopanax species

 

Maintenant que nous avons exploré les avantages pour la santé des compléments alimentaires biologiques et des dérivés de plantes médicinales naturelles, il est temps de plonger dans le monde des huiles essentielles et de l’aromathérapie.

4.2 L'AROMATHÉRAPIE PAR LES HUILES ESSENTIELLES : EST-CE QUE ÇA MARCHE VRAIMENT ?

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?
L’aromathérapie est un traitement curatif qui utilise des huiles essentielles pour améliorer la santé physique, mentale et émotionnelle.
Il s’agit d’un traitement holistique utilisé depuis l’Antiquité en Chine, en Inde et en Égypte, qui incorpore des extraits naturels de plantes médicinales pour promouvoir le bien-être.
Ce traitement est parfois appelé thérapie par les huiles essentielles. Que sont les huiles essentielles ? Les huiles essentielles sont des composés extraits de plantes naturelles, chacune ayant sa propre essence. Ces huiles peuvent être capturées par des méthodes telles que la distillation ou le pressage mécanique. Elles peuvent ensuite être inhalées ou appliquées directement sur la peau à des fins médicinales dans le cadre de l’aromathérapie.
Lorsqu’il est inhalé, l’arôme peut stimuler le système limbique du cerveau, qui gère les émotions, le comportement et les souvenirs. Il joue également un rôle dans de nombreuses actions physiologiques inconscientes du corps, telles que la pression sanguine, la respiration et le rythme cardiaque, d’où l’idée que les huiles essentielles peuvent améliorer physiquement le bien-être du corps.

Lavendar oil

Les huiles essentielles ont un large éventail d’utilisations en dehors de l’aromathérapie. De nombreuses personnes les utilisent pour parfumer leur maison et rafraîchir le linge. Certaines marques de cosmétiques naturels faits maison utilisent ces huiles comme moyen d’induire des parfums naturels dans leurs produits. En outre, des études ont montré que certaines huiles essentielles peuvent être utilisées comme répulsif contre les moustiques. L’huile de citronnelle peut repousser les moustiques pendant 3 heures. Les huiles peuvent également être utilisées à des fins industrielles pour prolonger la durée de conservation des aliments et des produits.

Les bienfaits de l’aromathérapie aux huiles essentielles naturelles
• Renforce l’immunité générale
• Améliore la qualité du sommeil
• Apaise les douleurs articulaires

• Réduit les désagréments liés à l’accouchement
• Lutte contre les virus et les bactéries
• Améliore la digestion
• Aide à gérer certains effets secondaires de la chimiothérapie
• Apaise les migraines et les maux de tête
• Aide à réduire le stress et l’anxiété

Conditions médicales pouvant être traitées par l’aromathérapie
• La ménopause
• Dysfonctionnement érectile
• Insomnie
• Dépression
• Arthrite
• Cancer
• Alopécie
• Neuropathie périphérique
• Inflammation
Les 10 huiles essentielles les plus populaires
• Huile de citron : couramment utilisée pour aider à la digestion
• Huile de lavande : connue pour soulager le stress et l’anxiété
• Huile de santal : utilisée pour aider à la concentration et soulager les nerfs
• Huile de rose : aide à réduire l’anxiété et à améliorer l’humeur
• Huile d’Ylang-Ylang : traite les sensations de nausée
• Huile de jasmin : peut être utilisée pour augmenter la libido et faciliter l’accouchement
• Huile de menthe poivrée : stimule l’énergie et la digestion
• Huile de bergamote : aide à améliorer les affections cutanées telles que l’eczéma
• Huile d’arbre à thé : aide à combattre toutes sortes d’infections
• Huile de camomille : améliore l’humeur et favorise la relaxation
Rôle des huiles essentielles naturelles dans le traitement de l’asthme : Une étude de cas
• Un médecin à New-York , le MPD Erin Stair, a déclaré : « L’asthme est une maladie qui s’aggrave souvent dans les moments d’anxiété, mais tout d’abord, qu’est-ce que l’asthme ? Il s’agit d’une maladie dans laquelle les voies respiratoires d’une personne se gonflent et se rétrécissent, entraînant une difficulté à respirer. Il peut s’agir de crises mineures ou de crises graves qui mettent la vie en danger. Certaines huiles essentielles naturelles sont bénéfiques pour le traitement de l’asthme car elles ont une action anti-inflammatoire. Ces huiles ne sont pas destinées à remplacer les médicaments prescrits par les médecins, mais plutôt à aider à apaiser et à traiter les symptômes des crises d’asthme mineures qui se répètent. Après des recherches et des analyses approfondies, il a été prouvé que les huiles naturelles ont effectivement un usage médical.

Exemple d’huiles susceptibles de traiter les symptômes de l’asthme :
L’huile de lavande : Selon une étude animale réalisée en 2014, l’ajout d’huile de lavande à un diffuseur ou à un humidificateur permettant de respirer l’huile diffusée aide à réduire l’inflammation des voies respiratoires causée par les allergies et l’asthme.
Huile de clou de girofle : Vous savez peut-être que le clou de girofle est un ingrédient populaire dans le monde culinaire, mais il peut également être utilisé à des fins médicales. L’huile de clou de girofle aide à réduire les douleurs thoraciques et la respiration sifflante.
Eucalyptus : Aide également à traiter les symptômes de l’asthme, mais ne convient pas aux enfants.
Romarin : une étude réalisée en 2018 sur des patients asthmatiques a prouvé que le romarin est capable de réduire divers symptômes de l’asthme tels que la toux, la respiration sifflante et la production d’expectorations chez les patients qui n’ont pas bien répondu aux traitements traditionnels auparavant.
Maintenant que nous avons abordé les avantages pour la santé et l’importance des huiles essentielles, certains facteurs doivent être pris en compte et des précautions doivent être prises avant d’utiliser ces huiles.
Quelques questions à se poser avant de les utiliser :
L’huile doit-elle être diluée ? L’huile peut-elle être ingérée sans danger ? L’huile augmente-t-elle la photosensibilité ? L’huile peut-elle être utilisée en présence de nourrissons et d’enfants ?

4.3 HUILE D'ARGAN DU MAROC : VOICI POURQUOI VOUS DEVRIEZ COMMENCER À L'UTILISER

Huile D'argan Maroc Organic

Vous avez peut-être déjà rencontré des produits capillaires à base d’huile d’argan, car ils sont devenus très à la mode ces derniers temps.
L’huile d’argan est originaire du Maroc, mais elle est aujourd’hui utilisée dans le monde entier pour ses nombreux usages et bienfaits. Qu’est-ce que l’huile d’argan ?
Il s’agit d’une huile végétale obtenue à partir des amandes de l’arganier, qui est originaire du Maroc. Les Marocains produisent et utilisent l’huile d’argan depuis des siècles, principalement à des fins culinaires et cosmétiques.
L’huile d’argan contient de la vitamine E (tocophérols). Les femmes berbères du Maroc utilisent des méthodes traditionnelles pour extraire l’huile des noyaux.
Les agriculteurs berbères cultivent l’arganier en utilisant des méthodes naturelles, sans composants synthétiques ou artificiels, ce qui rend les produits issus de ces arbres 100 % biologiques. Avec l’essor récent de l’huile, la demande croissante à travers le monde a conduit de nombreux producteurs à ajouter de l’eau et d’autres éléments pour produire de plus grands volumes d’huile d’argan, ce qui a conduit le gouvernement marocain à effectuer des contrôles aléatoires sur les cargaisons d’huile d’argan. Malgré l’augmentation de la demande, le Maroc reste le seul pays où les arganiers poussent naturellement.
La région du Maghreb n’utilise pas seulement l’huile pour des raisons cosmétiques, elle la consomme également. Elle est utilisée comme trempette pour le pain ou entre dans la composition du couscous en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé.
Extraction et production de l’huile d’argan
Le fruit de l’arganier contient une noix qui renferme les amandes de l’arganier. Le fruit est d’abord séché à l’air libre puis la pulpe est retirée pour obtenir la noix. L’étape suivante est le cassage de la noix pour obtenir les amandes d’argan.
Ces amandes sont ensuite délicatement torréfiées et laissées à refroidir avant d’être broyées pour produire de l’huile d’argan fraîche et non filtrée. Les femmes berbères effectuent toutes ces opérations à la main, car plusieurs tentatives ont été faites pour fabriquer des machines mécaniques afin de faciliter le processus d’extraction, mais aucune n’a abouti.
Après le succès de la première vente du produit aux États-Unis pour des raisons cosmétiques, le gouvernement marocain a décidé en 2012 d’augmenter la production de l’huile d’argan.
En 2020, la zone de culture des arganiers a été étendue à la ville d’Agadir, alors qu’auparavant ils n’étaient cultivés que dans la ville d’Essaouira.
L’extraction mécanique de l’huile a commencé à l’échelle industrielle, ce qui a entraîné des pertes pour les entreprises locales de production d’argan

10 bienfaits de l’huile d’argan pour la santé
Contient des nutriments essentiels
1. Possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires
2. Renforce la santé cardiaque
3. Peut avoir des effets bénéfiques sur le diabète
4. Réduit les signes de vieillissement de la peau
5. Traite certaines affections et maladies de la peau
6. Favorise une cicatrisation plus rapide des plaies
7. Hydrate la peau et les cheveux
8. Utilisé pour prévenir les vergetures et l’acné
9. Peut avoir des effets anticancéreux

Huile Argan Maroc Organic

5.0 SUPER-ALIMENTS ET MODE DE VIE ALIMENTAIRE

Superaliments Maroc Organic

Voici un petit secret : les « super-aliments » n’existent pas, car il n’y a pas un seul aliment qui contienne tous les nutriments, l’énergie et les bienfaits pour la santé que l’on peut en attendre. Toutefois, l’industrie alimentaire a qualifié certains aliments de « super », car ils sont riches en nutriments et minéraux importants qui ont un impact positif sur la santé, les fonctions corporelles et le bien-être en général. Ce terme a été inventé comme une stratégie de marketing pour inciter les gens à acheter certains produits et aussi comme un moyen d’attirer les gens vers une alimentation saine. Je dois dire que l’on fait d’une pierre deux coups. Les directives diététiques américaines 2015-2020 recommandent un mode de vie et des habitudes alimentaires sains en « combinant des choix sains dans tous les groupes d’aliments – tout en faisant attention à la limite de calories ». Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les êtres humains devraient essayer d’adopter un mode de vie et des habitudes alimentaires sains. Nous devons maintenir un milieu interne sain, dans lequel le corps n’est pas sujet ou exposé à de nombreuses maladies causées par un mode de vie alimentaire malsain. Si l’on souffre d’un problème de santé, il faut faire plus attention à la nourriture que l’on consomme. Nombreux sont ceux qui essaient aujourd’hui de suivre des régimes différents pour perdre du poids. La meilleure façon de réussir un régime hypocalorique et de perdre du poids est d’incorporer ces super-aliments riches en nutriments et en énergie, ce qui permet de manger moins de calories mais de bénéficier d’un apport nutritionnel élevé. Certains ont des régimes spécifiques pour des raisons religieuses, par exemple les végétariens et végétaliens hindous qui ont des régimes pauvres en certains nutriments et éléments provenant de la viande et des produits alimentaires. est de manger beaucoup de super-aliments et de prendre des compléments alimentaires biologiques pour remplacer les éléments manquants de leur régime alimentaire. La meilleure façon de produire des « super-aliments » commence par la méthode agricole et la culture utilisées. L’agriculture biologique naturelle produit les aliments riches en nutriments les meilleurs et les plus sûrs, comme nous l’avons déjà mentionné. Voici une liste des super-aliments biologiques les plus populaires et les plus nutritifs, ainsi que leurs bienfaits pour la santé.
8 super-aliments populaires et leurs bienfaits pour la santé

1. Champignon : Les champignons comestibles les plus populaires sont le portobello, le shiitake et le pleurote. Les champignons contiennent principalement de la vitamine A, des fibres, du potassium et plusieurs antioxydants qui ne sont pas présents dans la plupart des autres aliments. Grâce à leur teneur unique en antioxydants, les champignons peuvent contribuer à réduire l’inflammation et à limiter les risques de certains types de cancers. Comme les champignons sont cultivés à partir de déchets agricoles, ils constituent non seulement un régime alimentaire sain, mais contribuent également à l’aspect durable d’un système alimentaire sain.
2. L’avocat : C’est probablement le plus tendance de tous les super-aliments. Kylie Jenner a même partagé sa recette de toast à l’avocat ! Les avocats regorgent de graisses saines qui contribuent à réduire les maladies chroniques. Ils contiennent une grande quantité de graisses mono-insaturées telles que l’acide oléique, lié à la réduction de l’inflammation dans le corps.
3. Le saumon : La meilleure source d’acides gras oméga-3, la consommation de saumon en quantité raisonnable peut réduire le risque de maladies cardiaques et de diabète.
4. Le curcuma : Originaire d’Inde, le curcuma est utilisé comme épice dans la cuisine pour ses propriétés médicinales. La curcumine, le composant actif du curcuma, a des effets antioxydants et anti-inflammatoires potentiels. Le curcuma contribue également à la cicatrisation des plaies et à la réduction de la douleur.
5. L’huile d’olive : L’huile d’olive est une huile naturelle extraite des oliviers, l’un des éléments de base du régime méditerranéen. Elle contient des niveaux élevés d’acides gras monoinsaturés, de composés polyphénoliques et d’antioxydants tels que la vitamine E et K, qui nous protègent des dommages cellulaires causés par le stress oxydatif. Toutefois, il convient de n’en consommer que de petites quantités, car l’huile d’olive est très calorique (environ 100 calories par cuillère à soupe).
6. Les noix et les graines : Elles sont riches en graisses saines et en fibres. Il est intéressant de noter que même si les graines et les noix sont très caloriques, elles sont toujours associées à une perte de poids réussie lorsqu’elles sont incluses dans un régime alimentaire équilibré.
7. Les baies : Elles sont connues pour être un concentré de vitamines, d’antioxydants, de minéraux et de fibres. Elles ont la capacité de réduire les risques de maladies cardiaques grâce à leur effet antioxydant. Les baies sont également utilisées pour traiter certains troubles digestifs et immunitaires lorsqu’elles sont utilisées en complément d’un traitement médical.
8. Les légumes verts à feuilles foncées : Excellente source de vitamine C, de folate, de zinc, de calcium, de fer et de magnésium, réduisant les risques de maladies chroniques et de diabète de type 2. Ils regorgent également de caroténoïdes qui peuvent contribuer à nous protéger contre certains types de cancers. Les épinards et le chou frisé en sont un exemple.
Régime végétalien, végétarien et pescatarien : qu’est-ce que cela signifie ?
Que mangent les végétaliens ?

Voilà une question que nous nous sommes tous posée à un moment ou à un autre de notre vie.
Il existe de nombreux modes d’alimentation auxquels les gens adhèrent pour de multiples raisons : religieuses, médicales, pour perdre du poids ou simplement par choix personnel.
En général, ces régimes suivent un ensemble de règles sur ce que les individus peuvent manger ou ne pas manger afin de promouvoir une alimentation saine et propre et des choix alimentaires corrects.
Les personnes qui suivent ces régimes sont également conscientes et actives dans le choix d’aliments biologiques.

• Qu’est-ce que le végétalisme ?
Il s’agit d’une pratique consistant à s’abstenir de toute nourriture animale ou dérivée des animaux ; une personne qui pratique le véganisme est appelée végétalien.
Tous les végétaliens ne consomment que des aliments d’origine végétale ou dérivée. Une personne végétalienne dispose d’un choix limité d’aliments et pourrait manquer de nutriments et de minéraux essentiels, d’où la nécessité d’adopter un régime végétalien équilibré et nutritif au quotidien.
Le calcium est nécessaire à la santé des os et des dents. Les non-végétaliens obtiennent leur apport en calcium principalement à partir d’aliments diététiques tels que le lait, le fromage et le yaourt.
Les végétaliens ne consomment pas de produits laitiers, mais peuvent obtenir du calcium à partir d’autres aliments tels que les légumes à feuilles vertes, les graines de sésame, le tahini, les légumes secs, le pain blanc et brun et les fruits secs.

Le régime végétarien est parfois confondu avec certains aspects des modes de vie végétalien et pescatarien.
Le régime végétarien exclut la viande et les sous-produits de l’abattage des animaux. Les végétaliens et les végétariens ne consomment pas de produits ou de sous-produits de l’abattage.
Il existe différents types de végétariens : certains consomment des produits laitiers et des œufs, tandis que d’autres s’en abstiennent.
C’est en Inde que l’on trouve le plus grand nombre de végétariens, car il s’agit d’un aspect important de la religion hindoue.
De nombreux plats indiens sains, délicieux et nutritifs peuvent être trouvés et utilisés comme guide lorsque l’on choisit de devenir végétarien.
La plupart des super-aliments et des fruits s’intègrent dans le régime végétalien et végétarien, ce qui permet d’avoir un repas et un mode de vie équilibrés et pleins d’énergie.
Les personnes non végétariennes consomment généralement de la viande comme source de protéines, mais de nombreux autres aliments très nutritifs peuvent être consommés.
Par exemple, les pois chiches, les haricots noirs, les haricots rouges, le tofu et bien d’autres encore.
Qu’est-ce qu’un régime pescatarien ?
En termes simples, un pescatarien a le même régime alimentaire qu’un végétarien, mais les pescatariens consomment du poisson alors que les végétariens n’en consomment pas.
La principale source de protéines de ce régime est le poisson et les fruits de mer.

6.0 SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET EMBALLAGE ÉCOLOGIQUE

La sécurité alimentaire, également connue sous le nom d’hygiène alimentaire, est un ensemble de mesures disciplinaires scientifiques appliquées à la préparation et au stockage des aliments de manière à prévenir la contamination et les maladies d’origine alimentaire. Cette mesure comprend de nombreuses routines différentes qui doivent être appliquées à la préparation, à l’emballage et au stockage des aliments afin d’éviter l’apparition d’une maladie. La contamination des aliments se produit lorsque les aliments sont altérés par des substances indésirables, qu’il s’agisse d’une contamination physique, chimique ou biologique. En avril et mai 2018, les États-Unis ont connu une épidémie due à une souche bactérienne appelée Escherichia coli, qui provoque des douleurs abdominales, des diarrhées, des diarrhées sanglantes, des nausées et des vomissements. Les personnes ont été infectées à la suite de la consommation d’aliments biologiquement contaminés. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a conclu qu’une personne sur dix tombe malade à la suite d’une contamination alimentaire. Les questions et les réglementations relatives à la sécurité alimentaire se concentrent davantage sur l’agriculture, la fabrication des aliments, les additifs alimentaires et les aliments génétiquement modifiés. Comme nous l’avons déjà mentionné, la base d’une alimentation saine, nutritive et sûre commence par la méthode agricole utilisée. Pour garantir une production alimentaire consommable, il convient d’utiliser des méthodes agricoles naturelles. Le risque de contamination chimique est plus élevé lorsque les agriculteurs utilisent des méthodes artificielles pour cultiver les plantes. Il est donc absolument essentiel de limiter la probabilité d’une telle contamination afin d’éviter d’éventuelles épidémies mondiales. La meilleure façon de garantir la sécurité des aliments et d’éviter la contamination est de commencer par des méthodes d’agriculture et de culture biologiques. Les produits issus de l’agriculture biologique peuvent ensuite être présentés jusqu’aux procédures suivantes à suivre en termes d’emballage et de stockage. Pour obtenir un résultat satisfaisant, il faut une base solide, et dans ce cas, la base est la méthode de culture utilisée.4 mesures simples de sécurité alimentaire à suivre à la maison– Nettoyez tout, lavez-vous les mains et les surfaces de cuisson régulièrement. Lavez soigneusement vos fruits et légumes. – Séparez les aliments, essayez d’éviter la contamination croisée en séparant les aliments crus et la viande crue des aliments prêts à consommer. – Faites cuire tous les aliments à la bonne température, car une température élevée tue les germes. – Réfrigérer les denrées périssables au maximum deux heures après l’achat. Emballage écologique des denrées alimentaires Pourquoi choisir un emballage écologique ? Le Forum économique mondial a prédit que d’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans. La quantité de plastique dans les océans a atteint un niveau catastrophique. C’est pourquoi vous devez choisir activement des emballages respectueux de l’environnement afin de contribuer à la sauvegarde des océans et de la grande majorité des organismes vivants qu’ils abritent. Le terme « écologique » est défini comme un produit conçu pour avoir une empreinte aussi faible que possible, depuis sa méthode de fabrication jusqu’à son utilisation. Cela signifie que les contenants alimentaires doivent pouvoir être réutilisés ou recyclés. Grâce aux récents progrès technologiques, les emballages biodégradables et comestibles gagnent également en popularité. Les articles biodégradables sont ceux qui se décomposent naturellement sans qu’il soit nécessaire de recourir à des ressources énergétiques pour les recycler ; ces articles sont capables de se décomposer en matière organique généralement en moins d’un an. Les matériaux provenant des plantes et des animaux sont les meilleurs pour créer des emballages biodégradables respectueux de l’environnement. Une alternative plus coûteuse aux emballages respectueux de l’environnement a récemment été lancée, il s’agit des emballages alimentaires comestibles. Vous pouvez manger avec une cuillère et ensuite manger la cuillère aussi ! Ces sources comestibles sont constituées d’algues agar mélangées à des édulcorants et des colorants biologiques. Le leader actuel de l’industrie des emballages alimentaires comestibles est la société indonésienne Evoware, qui produit des emballages alimentaires comestibles. Les emballages alimentaires recyclables et réutilisables sont principalement fabriqués à partir de papier, de verre et d’étain, car ils peuvent facilement être transformés en nouveaux produits. Toutefois, le processus de recyclage peut être long, car les taches de graisse ou les restes d’aliments peuvent contaminer l’ensemble du lot de déchets et poser un problème au niveau du processus de recyclage. En définitive, le plastique qui ne peut être utilisé qu’une seule fois et qui est jeté à la poubelle représente un pourcentage élevé de la pollution des océans, il occupe des espaces essentiels dans les décharges et provoque certains dommages géologiques irréversibles. Certaines parties du monde ont désormais lancé des mouvements et des campagnes visant à réduire les dommages causés par le plastique à l’environnement. Il est prévu que l’Europe interdise le plastique à usage unique à partir de 2021, après quoi l’utilisation de ces articles sera considérée comme une infraction pénale et pourra être sanctionnée par une peine d’emprisonnement. Au Maroc, un projet a été mis en place, dans le cadre duquel les supermarchés travaillent en partenariat avec l’association « Moroccan Supermarkets tackling Single Use Plastics (MOSSUP) » (supermarchés marocains s’attaquant aux plastiques à usage unique). Le MOSSUP vise simplement à introduire des points de collecte de bouteilles en plastique dans les magasins et aussi à encourager l’utilisation d’emballages réutilisables aux comptoirs de charcuterie, dans l’espoir de réduire l’utilisation du plastique et les dommages qu’il cause à l’environnement.
Des oeufs Maroc Organic
image1 Maroc Organic Min

6.1 Organismes génétiquement modifiés

Plongeons maintenant dans le monde des organismes génétiquement modifiés (OGM). Le sujet des OGM est très controversé. Récemment, des débats ont éclaté sur la question de savoir si les modifications génétiques dans l’agriculture sont plus bénéfiques que néfastes.

Organisme Maroc Organic

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont des êtres vivants dont le matériel génétique a été manipulé artificiellement par génie génétique pour de nombreuses raisons, telles que l’augmentation du rendement, l’accélération de la culture, etc. Les ingénieurs génétiques créent une combinaison de gènes de bactéries, de virus, de plantes et d’animaux qui n’existent pas à l’état naturel ou dans les méthodes de sélection traditionnelles. 

En agriculture, l’objectif principal de la modification génétique est de développer des caractéristiques qui permettent de tolérer la sécheresse et d’augmenter le rendement. Les agriculteurs introduisent de l’ADN génétiquement modifié dans leurs cultures afin d’accroître la résistance aux dommages causés par les insectes, la tolérance aux herbicides, la résistance aux virus des plantes et le rendement des cultures. Tous ces éléments permettent aux agriculteurs d’éliminer les mauvaises herbes sans endommager les cultures elles-mêmes, d’appliquer moins de pesticides pour protéger les cultures et de réduire la charge de travail. Un exemple de plantation OGM réussie est celui de la papaye appelée « papaye arc-en-ciel », qui a été développée pour résister aux virus en 1998 à la suite du virus de la tache annulaire qui menaçait l’industrie de la papaye à Hawaï. 

Un autre exemple d’OGM réussi est celui de l’aubergine développée pour résister aux insectes. Cette aubergine a été introduite au Bangladesh et les agriculteurs qui cultivent des aubergines transgéniques gagnent beaucoup plus que les agriculteurs biologiques.
Toutefois, il peut s’agir d’une malédiction déguisée. Examinons maintenant les menaces que les OGM font peser sur la sécurité.
Les OGM sont-ils sûrs ?
L’introduction de gènes étrangers, de vecteurs bactériens, de vecteurs viraux, de promoteurs viraux et de marqueurs antibiotiques a entraîné des risques sanitaires nouveaux et inattendus.
Les OGM présentent certainement de nombreux avantages et bénéfices économiques et industriels, mais qu’en est-il de leur impact sur la santé humaine ?
En 1992, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a déclaré que « les aliments issus du génie génétique ne présentent pas de risques différents de ceux des aliments traditionnels ».
Cette déclaration a été contestée par de nombreuses personnes, car il n’est guère crédible de comparer des aliments synthétiques à des aliments naturels. Voici quelques effets négatifs des OGM sur la santé :
1.Réactions allergiques : Le génie génétique peut éventuellement transférer des facteurs allergènes d’aliments qui contiennent naturellement ces facteurs vers des aliments qui ne contiennent pas normalement ces allergènes. Ainsi, si une personne allergique à certains facteurs consomme un aliment qu’elle aurait cru sans danger, elle risque désormais une réaction allergique. Les réactions allergiques peuvent être mineures ou majeures et conduire à une obstruction des voies respiratoires pouvant entraîner la mort.
2.Résistance aux antibiotiques : Les OGM peuvent rendre les bactéries pathogènes résistantes aux antibiotiques. Cela peut entraîner une propagation accrue des infections et des maladies.
3.Le cancer : Certains aliments OGM peuvent augmenter la probabilité de développer un cancer, car le cancer est causé par des mutations génétiques et il serait donc dangereux d’introduire de nouveaux matériaux génétiques dans le corps.
Pour plus de sécurité, il est préférable d’opter pour des aliments biologiques.
Les aliments qui ont été cultivés naturellement et qui n’ont pas été modifiés artificiellement sont les plus sûrs à consommer, sans risque d’effets négatifs sur la santé.
En outre, les aliments naturels ont une valeur nutritionnelle plus élevée.
En achetant des produits alimentaires biologiques, vous soutenez et aidez les agriculteurs locaux qui cultivent des aliments non synthétiques en utilisant des méthodes traditionnelles pour améliorer leurs activités.

7.0 DÉRIVÉS ET INGRÉDIENTS COSMÉTIQUES BIOLOGIQUES

Notre peau absorbe tout ce qui lui est appliqué, de sorte que si nous utilisons des produits de soin et des cosmétiques à forte teneur en produits chimiques, le résultat final sera une détérioration de la peau et potentiellement un cancer de la peau.
Les soins de la peau et les cosmétiques ont toujours été pratiqués depuis les débuts de l’histoire, à la seule différence que les cosmétiques utilisés aujourd’hui sont industriels, alors qu’autrefois ils étaient entièrement naturels.
En Inde, les femmes utilisaient autrefois le curcuma pour traiter l’hyperpigmentation et éclaircir la peau.
De même, au Maroc, les femmes utilisaient traditionnellement le savon noir marocain naturel pour éclaircir toute décoloration de la peau.
De nos jours, le blanchiment de la peau à l’aide de produits de droguerie est en hausse dans de nombreuses régions du monde, notamment en Afrique, en Asie du Sud et en Asie de l’Est.
Certaines entreprises cosmétiques ont commencé à produire des produits de soin et de maquillage sans cruauté et sans produits chimiques en utilisant divers substituts naturels et organiques.
La principale méthode utilisée est celle des colorants naturels pour produire différentes palettes de maquillage colorées.
Certains éléments naturels sont également utilisés pour créer des produits de soin de la peau afin d’obtenir les meilleurs résultats et les plus sains. Voici quelques exemples
13 colorants et ingrédients biologiques pour les soins de la peau
1.L’açaï : Les baies d’açaï ont une couleur violet foncé. Les principaux pigments chimiques qui donnent cette couleur sont le Cyanidin-3-rutinoside et le Cyanidin-3-glucoside. Les baies d’açaï sont saines et peuvent être utilisées en toute sécurité dans les cosmétiques pour produire des palettes de couleur pourpre.

2.La betterave : Un colorant populaire utilisé pour créer une couleur rose vif. La betterave contient de la bétanine qui se décompose lorsqu’elle est exposée à la lumière, à la chaleur et à l’oxygène, ce qui lui donne sa couleur unique. Elle est principalement utilisée dans les cosmétiques naturels à base d’eau.

3.La racine de carotte : Elle contient des caroténoïdes, des pigments qui donnent leur couleur à de nombreuses plantes, dont les carottes. Les caroténoïdes constituent l’un des plus grands groupes de pigments solubles dans l’huile, avec les chlorophylles. Ils sont utilisés pour créer des produits de maquillage de couleur orange.

4.Le henné : L’une des méthodes les plus populaires, le henné est utilisé depuis la nuit des temps et appliqué directement sur la peau ou infusé dans d’autres produits. Il contient un composé connu sous le nom de lawsone, une substance rouge-orange que l’on trouve dans les feuilles de la plante henné.

5.L’hibiscus : Cette fleur est de couleur rouge car elle contient le pigment Cyanidin-3-sophoroside. On pense qu’elle est originaire d’Afrique de l’Ouest. Elle peut être utilisée en cosmétique pour sa couleur unique.

6.Le safran : Connu comme l’un des ingrédients les plus chers du monde culinaire. Il contient un pigment jaune provenant des crocétines. Le safran contient également des vitamines et un arôme distinct. Il est originaire d’Iran

7.Épinard : Les feuilles d’épinard contiennent de la chlorophylle comme pigment principal, ce qui leur donne cette couleur vert foncé.sed in cosmetics for its unique color.
8. le curcuma : Également appelé safran indien, il contient des rhizomes. Il peut être utilisé comme colorant, comme épice et comme médicament..

9. la grenade : Elle contient des anthocyanes, des pigments solubles dans l’eau qui donnent à la grenade une couleur rouge attrayante..

10.Bois de santal rouge : Une molécule complexe appelée santaline peut donner une couleur rouge intense ou une couleur jaune. Le bois de santal est également hydrophobe et ne peut donc pas être utilisé dans la fabrication de produits cosmétiques à base d’eau.

11. aloe vera : Contient des substances biologiquement actives, notamment des vitamines BI, B2, B6, des enzymes, des glycoprotéines et des composés phénoliques. Utilisé dans les soins de la peau pour réduire les vergetures pendant la grossesse et guérir les coups de soleil..

12.L’huile d’argan : Originaire du Maroc, elle contient de la vitamine E et A. L’huile d’argan favorise l’hydratation de la peau et régule la production de sébum. On la trouve généralement dans les produits de soins biologiques pour bébés.

13.La camomille : Elle contient divers ingrédients bioactifs tels que des flavonoïdes, des lactones et des glycosides. Elle est utilisée principalement pour ses propriétés anti-inflammatoires, elle est également capable de pénétrer profondément dans les couches de la peau, d’où sa présence dans les crèmes traitant les irritations de la peau, les coups de soleil, les éruptions cutanées et l’eczéma.

8.0 CONCLUSION

Maintenant que nous avons exploré le milieu de l’agriculture biologique et de l’agriculture de synthèse, les avantages pour la santé des produits issus de la culture biologique, les méthodes utilisées pour garantir une expérience agricole réussie sans produits chimiques, les produits cosmétiques naturels et les produits médicinaux dérivés. Il ne reste plus qu’à Il est bon de se demander ce que cela signifie pour notre avenir ou pour la santé de nos futurs printemps. 

Le point essentiel à prendre en compte en ce qui concerne les aliments et les produits biologiques est que la base, c’est-à-dire la méthode de culture utilisée pour cultiver les plantes, doit être biologique afin de garantir des produits sains et riches en nutriments. Cela permet de vivre avec moins de risques de maladies, moins d’obésité et moins de complications de santé liées à l’alimentation. Le facteur le plus important qui démotive les gens à choisir des options biologiques lorsqu’ils font leurs courses est le coût. Les produits naturels issus de l’agriculture biologique ont tendance à être un peu plus chers, mais ils peuvent être considérés comme un investissement pour la santé. Un mode de vie malsain et imprégné de produits chimiques entraînera diverses complications de santé qui se traduiront par des frais médicaux élevés.

Réfléchissez à la manière dont vous pouvez intégrer dans votre vie des alternatives respectueuses de l’environnement. Réfléchissez aux produits que vous appliquez sur votre visage et votre peau et non seulement à ce qu’ils sont censés faire, mais aussi à la manière dont ils sont fabriqués ou à leur composition.
Cela dit, si vous vous trouvez dans un supermarché et que vous avez le choix entre des produits biologiques et des produits non biologiques, quelle option choisiriez-vous ?